Lorsque j'étais petit garçon,
Je n'étais pas bien dégourdi
Je n'étais pas le petit blond
De la série télé du mercredi
J'avais toujours des bleus aux genoux
J'avais déjà l'air d'un vieux fou
à peine en âge de tenir debout
Je faisais peur un peu je l'avoue

J'étais plus maladroit que papy
Même lorsqu'il était clair
La honte de la famille, je vous dis
J'avais toujours le nez par terre
Je prenais des baffes pour mes gaffes
Et m'en allais en marmonnant
Dans ma chambre et faire autrement
mon propre monde, mes propres gens

Je joue aux Lego, je retombe en enfance
Seul en silence
Je bâtis des châteaux, des villes entières
Pierre après pierre
J'empile mes briques, fait de bric-à-brac,
Là je n'ai pas le trac, cet univers est le mien
Et c'est comme ça que je me sens bien
Lorsque j'étais petit garçon
J'étais souvent étourdi
Je cassais tout avec mon ballon
Les pots et les pieds de mamie
Ce n'est pas moi, j'ai pas fait exprès
J'ai rien touché et j'ai rien pris
Je n'voulais pas tout renverser
C'est ce coquin de frère qui m'a poussé

J'étais l'idiot de la famille
Le corps taillé dans une brindille
Perdu, la tête dans les étoiles
Qu'on peut voir quand on se fait mal
Après tout j'avais bien le droit
D'être gauche ou maladroit
On m'appelait le manche à balais
Tout vexé alors je m'isolais

Je joue
Et retombe en enfance
En silence
Je bâtis un monde solitaire
Pierre après pierre.

(Romain Lateltin)