Ni dernier, ni premier
N'utilise pas toutes ses capacités
Peut mieux faire d'après son père
C'est ce que pense aussi sa mère

C'est bien mais pas top
Assez pour éviter le flop
Français moyen, ça lui va bien
ça suffit pour acheter son pain

On croit qu'il est fainéant
Qu'il aime être insignifiant
Et qu'il manque d'ambition
Mais dans le fond, les gens l'envient
Toute leur vie

Pas l'employé du mois
Pas non plus décideur de poids
Des sourires à la secrétaire
Mais du succès qu'à la cafetière

Devant l'écran d'ordinateur
Il attend la pause de dix heures
Mais pas grand-chose à raconter
Ses collègues sont des étrangers
On dirait qu'il est transparent
Qu'il ne s'intègre pas vraiment
Et qu'il manque de conversation
Mais dans le fond, il se balance
De ce qu'ils pensent

Ni dernier, ni premier
Et noyé dans l'humanité
Il voit le fil des marionnettes
Mais qui leur fait tourner la tête ?

Les dialogues tournent en rond
La forme assure le fond
Chacun est tapi dans son coin
Attend que n'arrive pas la fin

La réalité se tord
Elle est rognée sur les bords
Elle manque d'émotion
Mais dans le fond, les rêves ont tort
Ils s'évaporent.

(Fred Gayot, Romain Lateltin)