Elle se murmure, elle se susurre
Des mots tendres puis des injures
Pas faciles à concevoir
A promouvoir

De son endroit pur elle se rassure
Par des gestes de censures
Plus ou moins aléatoires
Sous son peignoir illusoire

Elle rêve de Kama-Sutra
De se tromper sur toutes les pages
Pour des séances de rattrapage
Enfin connaître le nirvana
Elle rêve aussi de corrida
De se faire prendre comme, pour une sauvage
D’entremêler tous ses draps
Au milieu d’un beau carnage

Corps frustré, toujours intact
Attendant nuit et jour
La clé du contact
Pour qu’on le savoure,
Par amour, tour à tour
Ou même par dégoût
Elle, elle s’en fout
Par humour, par détour
N’importe où, sans tabou Elle, elle s’en fout

(Romain Lateltin)