Venez ! Il nous convie à entrer
Pour une fois dans son domicile adoré
Vous allez voir ce qui s'y passe
Notes après notes et de notes en notes

Il se jouait de temps en temps
Une véritable symphonie
Avec bien sûr l'accord consentant
De toutes ces compagnes converties

Je l'ai vu entre autre
Coucher avec ses notes par ci par là
Et parmi elles le fa
Qui n'avait pas l'air si contre

Je l'ai vu oh ! si
Faire du mal au do
En croyant que celui ci était aussi
Docile à l'effort qu'au repos
Mais dans tout cela le plus étrange
C'est que tout s'arrange
Et tout s'harmonise
Quand ses putains prennent leurs valises
Elles foutent le camp, pour quelques temps
Là tout se transforme en silence

Et pour ce qui est du ré
Cette note là n'était jamais conviée
Pour une raison mineure je crois
Bien qu'elle ne s'accordait pas

Aujourd'hui il ne reste que le sol
Allongé sur lui même, l'air si seul
Car c'est sans doute la seule
Qui parfois le console

La gamme du libertin

(Romain Lateltin)